Les clous - Texte intégral

le conte - Accéder aux oeuvres

Un autre regard

L’objet est unique, de par sa forme, son apparence et son environnement.

Le regard que l’on porte sur lui est empreint de notre propre histoire, ce regard lui confère déjà une vie propre.  Mais cette vision devient totalement subjective.

Si le regard est  guidé par la forme de l’objet, il l’est aussi, mais modifié, par  sa fonction.

Cette vision est donc prédéfinie, raccrochant l’image du clou à sa fonction, puis à nos souvenirs, à l’utilité personnelle qu’on lui prête, à l’expérience vécue.