Pour ne pas conclure sur les Clous

Je veux croire que les choses du passé, à l’instar de certaines valeurs, si souvent oubliées, méconnues car plus pratiquées, donc plus comprises, sont trop souvent méprisées. Notre passé est toujours là, dans notre mémoire, nos sens,  notre Peau, par ces Clous… dans ces objets familiers "in-signifiants" ;

Comme l’analyse Anzieu, l’enveloppe cutanée fonde le Moi-peau…mais n’exclut pas d’autres types d’enveloppes, sonore, visuelle, olfactive; enveloppe du rêve, enveloppe de mémoire.

Faisant suite à une étude publiée de Nicolas Abraham (1978), il explique que le cerveau est la partie supérieure et antérieure de l’encéphale. Le cortex  (l’écorce en latin) désigne la couche externe de substance grise qui coiffe la substance blanche.

Le centre est donc situé en périphérie.

La pensée serait elle autant une affaire de peau que de cerveau ? Et si le Moi, comme Moi-peau, avait une structure d’enveloppe ?…